Ligue BBVA: Barca et Madrid chauffent les moteurs

Mercredi 19 de Août de 2015

Sur le point d’achever ses tournées internationales de près saison, le FC Barcelone et le Real de Madrid se mettent au point pour affronter la saison BBVA 2015 – 2016.

Une avant-saison chargée de doutes

Le Barca a enchainé plusieurs déroutes consécutives dans ses récents matchs amicaux, en péchant par un manque d’efficacité de l’attaque et en laissant de sérieux doutes les taches défensives. Dans une arnaque qui n’a pas servi pour tirer flèches en terme de résultats, il revient de parler de la ‘’messidépendance’’ et de maladresse ou le manque d’intensité de l’arrière catalan.

Gagner le triplet (Ligue BBVA, Coupe du Roi, Champions League) suppose que l’ensemble de Blaugrana doive faire face à un calendrier endiablé dans lequel se discutera cinq matchs à peine dix-sept jours.

Les poulains de Luis Enrique regardent de loin la Supercoupe d’Europe contre Séville, le premier engagement officiel de la saison et le baptême de feu qui servira pour vérifier l’état en forme de Blaugrana sur son chemin jusqu’à être avide de ‘’sextete’’.
 
Sans aucune marge d’erreur, dans les rangs catalans ont envie d’un changement vital de ‘’chip’’ pourrait aboutir aux incorporations in extremis de Neymar le tout-puissant Messi. Il semble que les champions actuels de la Ligue devront s’en remettre au dieu du football pour améliorer l’image son imminente avant-première des compétitions officielles.

Les supporteurs catalans devront attendre jusqu’au mois de janvier pour pouvoir assister au début de nouvelles recrues du Barça : Alex Vidal et Arda Turan.
 

Le Barca cherche gagner à nouveau la ligue

Il n’aura pas de trêve dans ce vertigineux début de la saison, sans avoir le temps de remettre, le Barca prend la direction de San Mamés pour discuter le match aller de Supercoupe d’Espagne face à l’Athletic de Bilbao, son premier rival de la Ligue BBVA 2015-2016 dans la maison de lions.

Barça et Athletic mesurerons leurs forces jusqu’à trois occasions tout le long du mois d’août, trois duels de haute voltige
qui précèdent la visite compliquée de l’ensemble catalan à Vicente Calderón à la troisième journée de la Ligue. Les affrontements entre FC Barcelone et Atlético de Madrid sont sans aucun doute un des matchs les plus émouvants de chaque saison, où les joueurs d’Atlético et de catalan mènent depuis des années en offrant le spectacle et les buts. Déjà, l’avant dernière journée, Le Camp Nou accueillera l’Espanyol dans ce qui pourrait être un derby décisif pour les aspirations du Balça de se proclamer nouvellement champion de la Liga. Le classique attendu contre el Madrid aura lieu le 8 novembre prochain au Santiago Bernabéu, l’un des rendez-vous du championnat qui suscitent le plus d’intérêts partout dans le monde et dont les billets sont déjà en vente.

‘Lucho’ veut charger les siens dès la première minute, en évitant ainsi les inadvertances pesantes le plus au bon déroulent du bon jeu. A sa deuxième année de confrontation avec le Barça doit démontrer l’équipe catalane de l’essence pour le moment et un appétit insatiable de titres.

Le personnel du FC Barcelone aspire à remporter les deux finales de la Supercoupe et terminer l’année comme leader la Ligue des étoiles.
 

Le Real de Madrid à l’assaut de la Ligue

Le Real de Madrid a obtenu les meilleurs chiffres que le Barcelone dans la saison. Bien qu’il ait encore beaucoup de marges à
peaufiner les merengues convainquent et laissent de sensations en marquant des buts de toutes les cours avant le début de championnat. L’équipe madrilène garde un calendrier beaucoup plus commode et moins exigeant au mois d’août en marquant le rendement sensationnel de joueurs comme Isco et Jesé Rodriguez, ce qui surenchéri fortement de gagner un poste dans le onze titulaire. Pour le moment, il n’est pas encore le cas de l’été de recrutements galactiques, le poste qui s’est fait uniquement dans le club blanc avec les services de Danilo et a repêché Lucas Vázquez, Casemiro, Kiko Casilla. Les recrutements pour cette nouvelle saison sont les anciennes connaissances du vivier de la maison blanche.

Aux ordres de Rafa Benítez, le Real de Madrid assume le défi de débanquer le Barcelone et à arracher le titre de Liga. Pour commencer de bon pied, les blancs devront gagner les trois premières journées du championnat en tenant tête au Sporting, Betis et Espanyol. En faisant appel à sa bonne vague durant la campagne précédence, Malaga essayera de provoquer la surprise dans le fiel madrilène avec en combinant la jeunesse, la pépinière et la fraîcheur dans le jeu. Peut-être que l’une des rencontres avec plus de mobilité devant le classico Madrid-Barça soit un affrontement de l’ensemble du merengue avec l’Athlético de Madrid. Les rouges et blancs apparaissent avoir prises les mesures, les madrilènes compteront avec le facteur du terrain s’emparer de trois points.

À la 14, 16 et 18ème journée, l’équipe commandée par Cristiano Ronaldo et Gareth se verra face à face avec Getafe, Rayo et Valence iront au domicile de Barça, Madrid Séville aussi et Villarreal qui fait face aux grands et bannir l’idée selon laquelle la Liga une chose de deux.