Le Derby de Barcelone: un match entre deux forces inégales

Vendredi 21 de Novembre de 2014

Le FC Barcelone et le RCD Espanyol jouent le derby avec la plus longue histoire dans la Ligue espagnole.

La date est le dimanche 7 décembre, au Camp Nou, à 17:00 h. Deux équipes de la même ville, mais antagonistes de plusieurs façons, détenant une rivalité centenaire, qui éclate comme une affronte des passions quand ils font face dans des matchs qui valent beaucoup plus que seulement trois points.
 
Fierté et, surtout, la permission de se réjouir du rival, voisin, membre de la famille, un collègue ou un ami, sont beaucoup plus préférés par les fans Culé ou Periquito que les trois points en jeu. C’est ça l'idée de ce derby, son grand intérêt, qui se peut maintenir malgré le fait que ces deux équipes catalanes de la Première Division ont actuellement très peu en commun, en dehors de la proximité géographique.
 
FC Barcelona vs. RCD Espanyol Derby

Barça est soutenu par une masse sociale énorme, une majorité dans la ville de Barcelone et dans toute la Catalogne, avec le même potentiel économique que d'autres grandes équipes européennes et une équipe pleine d'étoiles, obligé de concourir au plus haut niveau et de gagner, au moins, l'un des grands titres de la saison: la Ligue espagnole, la Ligue des Champions ou la Coupe d'Espagne.
 
Espanyol est une équipe beaucoup plus petite avec des ambitions bien plus modestes. Elle a généralement une présence sociale et médiatique plus petite, et ses joueurs ont été principalement formés dans leur propre équipe de jeunes. Leur objectif est de rester dans la Première Division et, peut-être, de jouer la Europa Ligue, qui est le rêve de leurs fidèles supporters les plus optimistes.
 
Le premier derby barcelonais remonte à 23 décembre 1900, qui s’est terminé par un match nul, sans buts, et avec un environnement de camaraderie. Cependant, la tension a rapidement monté entre les deux clubs dans le cadre du "Campionat de Catalunya". Ce était une très prestigieuse compétition officielle de l'époque, qui a qualifié des équipes pour la Coupe d'Espagne, le seul tournoi où les meilleures équipes du pays se sont affrontées. Il avait de la tension dans le stade et de la rivalité entre leurs fans, qui ne cesse de croître jusqu'en 1924, lorsque les premiers incidents graves ont été signalés au "derbi la xavalla". Pendant ce match, les supporteurs des deux équipes ont commencé à jeter des pièces de monnaie dans le stade de Les Corts qui a fait que le match à été suspendu; il a également été repris plus tard sans fan dans le stade.
 

Plus que juste du football, plus que juste des couleurs

 
La dictature que l'Espagne a souffert entre 1939 et 1975 a ajouté un élément politique de rivalité entre ces deux grandes équipes de la ville, parce que le Barça est devenu associé au catalanisme et la République avant la guerre civile, et il est devenu le symbole et le point de réunion de la cause catalane à l'époque de la prohibition et la répression. Pendant ce temps, beaucoup de gens ont identifié le nom de son rival comme preuve de sa sympathie avec la politique de l'Espagne.
 
Après la fin de la dictature, le facteur politique a commencé à perdre de force; Espanyol a changé son nom dans les années 80 à la version catalane, et actuellement seule une minorité de groupes de supporters radicaux l’identifie avec la politique.
 
Leur rivalité a également évoluée - et beaucoup - dans le domaine du sport: même si le Barça a toujours été l'équipe grande et riche dans la ville, et l'Espanyol a toujours été humble et modeste, leurs derbies ont toujours été tendues, dynamiques et matchs inconfortables pour l'équipe de visite, si le match a été joué sur territoire "culé" ou "perico".
 

Des buts sans fin et des surprises

 
Le football est arbitraire et imprévisible ... et un bon plan tactique, un effort collectif plus grand, une mauvaise soirée des étoiles de l'équipe riche, et un peu de chance peuvent se combiner pour donner aux fans une belle surprise.
 
Ceci est l'espoir que les "Pericos" supporteurs s’accrochent à chaque derby, en souvenant du "Tamudazo" en 2007, lorsque le but marqué par le capitaine et l'idole Perico à cette époque, Raúl Tamudo (qui joue maintenant à Sabadell, dans la deuxième division), quand il y avait deux minutes jusqu'à la fin du match, a réussi faire le match nul de 2-2, et a donné le coup final aux espoirs de gagner la Ligue de la population locale. Ou les deux buts de l'ancien joueur de Barcelone De la Peña en 2009, qui fit taire les cris de «vous allez à la deuxième division» du public du Camp Nou dans la dernière victoire des blanc-et-bleu à domicile de leur voisin et ennemi numéro un.
 
Du côté des supporteurs culé, le derby est regardé d'une manière différente: leur grand rival est le Real Madrid, leur hostilité envers l'Espanyol n’est pas aussi grande, mais les fans attendent, et presque demandent, un grand nombre des buts, parce qu'ils considèrent l’Espanyol un rival de moins potentiel, et parce qu'ils veulent faire comprendre à leur voisin et rival qui est le grand club de la ville. 62 victoires et seulement 9 nuls et 9 défaites, soutiennent la confiance du "culé" en jouent un derby facile dans leur propre stade. Les deux 4-0 résultats au cours des trois dernières saisons ont rendu au public exigeant du Camp Nou un sentiment de satisfaction. Mais le dernier précédent, la saison dernière, a terminé dans un inquiétant 1-0 ...
 
Est-il possible que l'équipe composée par Casilla, Colotto, Moreno, Cañas, Vázquez et Caicedo surprenne à Piqué, Alves, Busquets, Xavi, Iniesta, Messi, Suárez et Neymar dans leur propre maison? La logique de sport dit non ... mais le football n’est pas conforme aux stéréotypes. Et, peut-être, Sergio García, un avant impressionnant élevé dans le quartier modeste de Bon Pastor, dans la banlieue de Barcelone, et formé, à propos, dans l'équipe de jeunes du Barça, reçoit l'inspiration nécessaire pour aller contre toute la logique sportive.
 
Dans tous les cas, le Barça-Espanyol est toujours un match intéressant, attrayant du point de vue du football, avec des joueurs de haut niveau sur le terrain, et avec une atmosphère spéciale, typique des rivalités historiques et irréconciliables entre voisins. Ticket Bureau est l'agence officielle de vente de billets tant pour FC Barcelone et pour RCD Espanyol, et a de billets disponibles pour tous les matches joués à domicile par les deux équipes barcelonaises. Pour le derby de cette année, nous vous offrons les meilleurs sièges au majestueux Camp Nou pour profiter d'un match chargé d'histoire.