Brésil 2014: La Coupe du Monde Imprévisible

Vendredi 4 de Juillet de 2014

Brésil 2014: La Coupe du Monde Imprévisible

Avec les quarts de finale qui s'approchent, les fans ne peuvent plus supporter l'attente des huit équipes du championnat qui ont pu survivre.

Enfin, ils ont atteint les quarts de finale dans une Coupe du monde pleine de surprises. Pour certains pays, d'agréables surprises; pour les autres, pas tellement. Mais vraiment cette Coupe du Monde au Brésil va contre tous les paris.
 
La première surprise s'est présentée le 23 juin, quand l'Espagne a été écarté de la compétition. Le champion du monde récent  a vu ses fans crier pour plus de buts contre les Pays-Bas et le Chili; dans leur dernier match de Coupe du Monde, il a battu l'Australie, mais il était trop tard: il a été éliminé. Les adeptes de la Coupe du monde ont resté sous le choque quand ils ont vu qu'il s'est passé la même chose avec l’Angleterre et l'Italie, qui était la prochaine à rester en dehors de la Coupe du monde après être éliminé par l'Uruguay.
 
Pour contraster le temps difficile que les équipes européennes passent, avec trois champions du monde à regarder la compétition à la télévision, beaucoup de belles surprises viennent de la part de l'Amérique latine. Une de ces surprises est venue du Costa Rica, qui n'a pas été intimidé par les grandes équipes européennes, mais a réussi à compliquer leur jeu et de laisser derrière des équipes comme l'Italie, l'Angleterre et la Grèce.
 
Les huitièmes de finale ont écarté au Mexique, à la Suisse, aux États-Unis et au Chili, entre autres, après des événements pas aptes pour les cardiaques. Des moments très intenses ont été vécus pendant les huitièmes, commençant par les quatre matchs qui devaient être définis dans le prolongement, à deux qui ont dû être décidés par des penaltys. Tout le monde a regardé, sans cligner des yeux, les penaltys entre le Brésil et le Chili, qui jusqu'à la dernière minute pourrait fait pencher la balance pour quelconque des les deux équipes. Enfin, le Brésil a battu le Chili dans les buts, ce qui signifiait la fin du championnat pour le Chili.
 
Le Mexique a offert un bon match et il était prêt pour célébrer la victoire, quand les Pays-Bas ont réussi à transformer le score et éliminer le Mexique jusque deux minutes avant la fin de la partie. D'autre part, l'Argentine et la Suisse ont tenu un match qui semblait aller vers les penaltys, jusqu'à ce que finalement l'Argentine a marqué un but deux minutes avant la fin du temps supplémentaire.
 
Enfin, les États-Unis ne pouvait pas gagner contre la Belgique dans un match où l'équipe américaine, loin d'abandonner, livra bataille jusque à la fin. Certainement, Tim Howard prend tout le crédit dans ce jeu qui a était le dernier de cette phase d’élimination. Le gardien de but américain a réussi à arrêter plus d'une douzaine et demie d'attaques; cependant, ce n'était pas assez, et la Belgique a passé la ligne de but à deux reprises contre une des Etats-Unis. Tous les buts ont été marqués dans le temps additionnel.
 

Avec tout cela, les quarts de finale arrivent avec de grandes attentes pour les huit équipes en course. Placez vos paris! Voyant comme la Coupe du Monde au Brésil nous surprend, ce n'est pas facile de prédire qui prendra le titre cette année.