Histoire du Club Manchester City

Retour à billets Manchester City
 


Iinfos sur Manchester City


Fondation: 1880
Président: Khaldoon Al Mubarak

Palmarès:
4 Premier League    
4 Community Shield
5 Coupe d’Angleterre
3 Coupe de la ligue
1 Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes  


Histoire du club de Manchester City

Les origines de Manchester City datent de l’année 1880, moment où l'église Saint-Marc et une partie de ses membres ont cru au potentiel du foot et ont fait un pari sur ce sport.

Le projet consistait en la création d’une équipe propre nommée St. Mark’s qui, avec le temps et de multiples changements de dénomination, va s’appeler dans un premier temps Ardwick, jusqu’à l’anné 1894 où le club adopta son nom actuel: Manchester City Football Club.

 
L’équipe debutait cette nouvelle étape avec succès, en accumulant les triomphes et en accédant pour la première fois au plus haut niveau du football anglais, la First Division.
 
Le rayonnement de Manchester City devenait encore plus évident quand, en 1904, le club sortait vainqueur du duel face à Bolton Wanderlers en finale de la  FA Cup, ce qui lui rapporta son premier titre important. The blues devenaient ainsi la première équipe de Manchester à obtenir un trophée aussi reconnu que la FA Cup.
 
Mais le bonheur fut de courte durée pour les citizens qui, pendant les années 1920, durent faire face à des moments de crise: des irrégularités économiques, ainsi que la destruction de la tribune principale du stade Hyde Road à cause d’un incendie. Cet événement provoque le déménagement vers son nouveau stade de Maine Road en 1923, qui sera le siège de l’équipe jusqu’à l’année 2003.

 

La conquête du premier titre en First Division

Dans les années 1930 et après ces problèmes, Manchester City brille par ses résultats sur le terrain. Pour
preuve, l’équipe atteint deux fois de suite la finale de la FA Cup et devient champion de First Division pour la première fois de son histoire au terme de la saison 1936/37.

Cependant, le parcours de City n’est pas linéaire et ressemble plus à des montagnes russes. En même temps que ces moments d’euphorie se succédaient, d’autres faux pas l’accompagnaient. L’equipe est ainsi releguée à plusieurs reprises en deuxième division anglaise.
De plus, pendant les événements tragiques de la Seconde Guerre mondiale, le club se voit forcé de céder ses installations à son eternal rival, Manchester United, pour qu’il puisse disputer ses matchs malgré les nombreux dégâts subis par Old Trafford.


Descente aux enfers de la troisième division

Après de nouvelles allées et venues en première et deuxième division, Manchester City affronte un des moments les plus compliqués de son histoire. À la fin de la saison 1997/98, le club redescend jusqu'en troisième division anglaise. City devient la première équipe titrée au niveau européen à vivre un déclin aussi important dans l’histoire du football au Royaume-Uni.
 
Dans ce contexte, c'est David Bernstein qui arrive à City assume la présidence du club. Il met
en route des changements importants au niveau économique et relance la formation anglaise. 
Les choses se calment avec le temps et le club connaît des meilleurs saisons. 

En 2001/02 est nommé comme nouvel entraîneur Kevin Keegan. Le club fait de nouveau l’ascenseur vers l'élite, mais en remportant au passage le championnat de deuxième division. Le club vit d'importants changements en 2002-03: c'est la dernière saison à Maine Road.

 Les citizens déménagent dans leur stade actuel, l’Etihad Stadium. Leur dernier match à Maine Road est un triomphe grâce à une victoire historique dans le derby contre Manchester United après 13 années sans aucune victoire.
 
L’histoire de Manchester City prend une tournure nouvelle en 2008. Cette année-là, l’investisseur Abu Dhabi United Group for Development and Investment, avec Sulaiman Al-Fahim à sa tête, prend les rênes du club et verse 250 millions de livres pour le compte de City.
 

La formation est alors très active sur le marché des transferts. Elle incorpore à son effectif des joueurs de renom comme Robinho, qui venait du Real Madrid. À l'époque, ils battent tous les récords de transferts de joueurs avec ce mouvement estimé à 32.5 millions de livres.
 
2012 fut une autre des dates clés pour les citizens : l’équipe conclua une saison de haut niveau en 

remportant la Premier League, 44 ans après son dernier succés. Un moment de pure euphorie qui se declancha par le but in extremis du Kun Agüero dans les arrêts de jeu du dernier match de la saison.

Depuis l’année 2013, la formation est sous les ordres de l’entraîneur Manuel Pellegrini. Il dirige des joueurs de haut niveau comme Yaya Touré, David Silva ou Agüero.

 
 



Infos sur le stade de Manchester City

Nom officiel: Etihad Stadium
Date d’inauguration: 25 juillet 2002
Architectes: Arup Associates
Superficie: Gazon
Capacité: 47726
Dimensions: 105 x 68 m
Coût: 110 millions de livres sterling
Localisation: Etihad Stadium
Etihad Campus
Manchester
M11 3FF

 

Histoire du Etihad Stadium

L'histoire de Manchester City dans son stade actuel, l’Etihad Stadium, commence au cours de la saison 2003/04. Les citizens trouvaient enfin leur terrain de jeu définitif, après plusieurs changements de stade.
 
La route qui amena City dans ses nouveaux locaux est semé d’embûches, comme l’incendie qui détruit la tribune
principale de Maine Road, l’ancien stade du club mancunien.

 Les installations de l’actuel Etihad Stadium ont été construites dans le but de faire de la ville de Manchester l'hôte des Jeux Olympiques d’été en 2000.
 
Avec ce projet ambitieux commençait à se profiler le design de ce complexe sportif. En 1999, le Premier Ministre Tony Blair a posé la première pierre de cet édifice.
 
Cependant, les Jeux Olympiques ont été attribués à Sidney et le projet a été modifié afin de pouvoir organiser un autre événement: l’accueil des XVII Jeux du Commonwealth qui auront finalement lieu à Manchester en 2002. Les travaux de rénovation ont coûté 110 millions de livres sterling.

 
Après cet événement, Manchester City prend part au projet pour transformer le terrain originel, dédié à des sports comme le rugby et l’athlétisme, en stade de football. Le coût des nouveaux travaux s'est élevé à 35 millions de livres. Investissement à charge du club anglais.
 

L’inauguration du nouveau stade des citizens

Le stade, nommé Etihad Stadium en raison de son sponsor, accueille son premier affrontement  d’importance en 2003 face au FC Barcelone dans un match où Manchester City s’est imposé 2-1 face à la formation espagnole.
 
Connu aussi sous les noms de COMS ou Eastlands, le stade de City se caractérise par sa forme ovale et compte parmi les terrains les plus larges du football anglais.
 
Les installations de City ont une capacité d'accueil de plus de 47.000 spectateurs. Le stade se remplit en 2004, atteignant un chiffre récord d’affluence à l'occasion d'un match de Premier League face à Chelsea.
 
Avec le temps, le club a su améliorer constamment les prestations et services du Etihad Stadium pour faire de lui un espace de technologie de pointe. En 2006, Manchester City obtient le permis officiel pour construire un aérogénérateur capable de donner de l’energie au stade. Un pièce clé d’environ 85 mètres de haut conçue par le fameux architecte Norman Foster.
Le stade de City fait l’objet d’admiration même en dehors du monde du football. En effet, il a reçu plusieurs distinctions pour son design comme le Structural Special Award de l’année 2003 qu'accorde l’Institution of Structural Engineers ainsi que l’Inclusive Design Award du Royal Institute of British Architects un an après.

Pour la saison 2015/16, le MCFC lance deux nouveaux bars sportifs conçus spécifiquement pour les sièges Premium. Ils sont situés à l'East et Colin Bell stands et l'un d'eux a été nommé 93:20, se souvenant de le dernière-minute but de Agüero.